La bonne épouse

Filmcoopi Zürich AG

TITRES
Originale
La bonne épouse
deutsch
français
italiano

DATES DE SORTIES
Suisse
11.03.2020
Suisse alémanique
29.10.2020
Suisse romande
11.03.2020
Tessin
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
19'828
Suisse alémanique
8'525
Suisse romande
11'303
Tessin

CAST & CREW
Réalisation
Martin Provost
Producteur
Christophe Desenclos
Scénario
Martin Provost
Séverine Werba
Musique
Grégoire Hetzel
Acteurs
Juliette Binoche
François Berléand
Edouard Baer
Noémie Lvovsky
Yolande Moreau
Marine Berlanger
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
8
Âge suggéré
14

CONTENU

De quoi a besoin une femme pour réussir sa vie ? Paulette Van der Beck a la réponse ! Épaulée par une employée et la soeur de son époux, elle dirige, à la fin des années 60, une école ménagère en province. Ce trio s’emploie à enseigner à leurs étudiantes ce qu’une épouse parfaite doit savoir pour tenir son foyer et son couple. Bien sûr, Paulette ne s’occupe pas de questions financières ; ce sont bien évidemment des affaires d’hommes. Mais cette ignorance risque de lui coûter cher le jour où elle découvre que son institut est au bord de la faillite. Ses ennuis ne s’arrêtent pas là, car en ce mois de mai 68, un vent de révolte féministe souffle depuis Paris sur l’école de Paulette… Dans la lignée de ses films précédents « Séraphine » et « Sage Femme », le scénariste et réalisateur français Martin Provost sort « La Bonne Épouse », un nouvel hommage à la femme, aux femmes, sources de force et de rires. Dans les rôles principaux de sa nouvelle comédie, Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky brillent par leur immense talent d’actrices. « La Bonne Épouse » plaît par son histoire humoristique, ses détails soignés et ses délicieux dialogues – du cinéma français plein d’esprit et d’humour.

IMAGES