Cinélibre, Bern

TITRES
Originale
Taste of Cement
deutsch
français
italiano

DATES DE SORTIES
Suisse
10.01.2018
Suisse alémanique
11.01.2018
Romandie
10.01.2018
Tessin
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
1'674
Suisse alémanique
1'232
Romandie
442
Tessin

CAST & CREW
Réalisation
Ziad Kalthoum
Producteur
Ansgar Frerich
Eva Kemme
Tobias Siebert
Scénario
Ziad Kalthoum
Ansgar Frerich
Talal Khoury
Musique
Sebastian Tesch
Acteurs
Documentary
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
12
Âge suggéré
12

CONTENU

À la plage de Beyrouth. Jour après jour, au lever du soleil ( à l’aurore), des ouvriers remontent du sous-sol (des entrailles) du gratte-ciel en construction où ils dorment et mangent. Ils montent aux étages supérieurs de la tour et font avancer la bâtisse vers le ciel. Ils mettent du béton, ils coffrent des colonnes et montent des parois. Pendant les récréations, leurs regards survolent la silhouette magnifique de la ville nouvellement construite au bord de la mer, une vue dont le grutier peut jouir toute la journée. Mais il leur est interdit de quitter le site de construction et de passer leur temps libre en ville ou au bord de la mer. Car les ouvriers syriens ne sont pas bienvenus dans la société libanaise. Le réalisateur Ziad Kalthoum nous soumet un film fascinant dont les images fortes sont autant de métaphores pour la vie en exil.

IMAGES