trigon-film

TITRES
Originale
Uncle Boonmee Who Can Recall His Past Lives - Loong Boonmee raluek chat
deutsch
Onkel Boonmee erinnert sich an seine früheren Leben
français
Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures)
italiano
Zio Bonmee che ricorda le sue vite anteriori

DATES DE SORTIES
Suisse
08.09.2010
Suisse alémanique
31.03.2011
Romandie
08.09.2010
Tessin
03.12.2010
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
8'175
Suisse alémanique
3'446
Romandie
4'610
Tessin
119

CAST & CREW
Réalisation
Apichatpong Weerasethakul
Producteur
Scénario
Apichatpong Weerasethakul
Musique
Acteurs
Thanapat Saisaymar
Jenjira Pongpas
Sakda Kaewbuadee
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
Non classé
Âge suggéré
Non classé
Canton BS
14/11
Canton BE
16/16
Canton GE
16 (16)
Canton ZH
E

CONTENU

Boonmee vit aux confins de la Thaïlande, près du Laos, où il exploite une ferme apicole avec ses ouvriers laotiens. Jenjira, sa soeur, vient lui rendre visite, ayant appris qu’il a dû séjourner à l’hôpital. Arrivée sur place, avec son neveu, elle verra un homme physiquement diminué, mais étonnamment paisible. Ils seront rejoints le soir par la femme de Boonmee, décédée depuis 19 ans, et leur fils, disparu peu après, devenu singe-homme. Boonmee ne semble pas surpris de ces invités inattendus venus de l’au-delà pour l’accompagner. OEuvre dense et poétique, d’une beauté plastique époustouflante, d’une simplicité extrême, le dernier film du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, est une ode paisible à l’attente de la mort, acclamée et récompensée par une palme d’Or au festival de Cannes.

IMAGES