L' Avocat de la terreur

Frenetic Films AG

TITRES
Originale
L' Avocat de la terreur
deutsch
français
italiano

DATES DE SORTIES
Suisse
06.06.2007
Suisse alémanique
22.05.2008
Suisse romande
06.06.2007
Tessin
25.01.2008
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
11'551
Suisse alémanique
1'212
Suisse romande
10'260
Tessin
79

CAST & CREW
Réalisation
Barbet Schroeder
Producteur
Yalla Films
Scénario
Barbet Schroeder
Musique
Jorge Arriagada
Acteurs
Dokumentary
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
Non classé
Âge suggéré
Non classé
Canton BS
14/11
Canton GE
12 (16)
Canton ZH
J14

CONTENU

Communiste, anticolonialiste, d'extrême droite ? Quelle conviction guide Jacques Vergès ? Barbet Schroeder mène l'enquête pour élucider le « mystère ». Au départ de la carrière de cet avocat énigmatique : la guerre d'Algérie et Djamila Bouhired, la pasionaria qui porte la volonté de libération de son peuple. Le jeune homme de loi épouse la cause anticolonialiste, et la femme. Puis disparaît huit ans. A son retour, Vergès défend les terroristes de tous horizons (Magdalena Kopp, Anis Naccache, Carlos) et des monstres historiques tels que Klaus Barbie. D'affaires sulfureuses en déflagrations terroristes, Barbet Schroeder suit les méandres empruntés par « L'avocat de la terreur », aux confins du politique et du judiciaire. Le cinéaste explore, questionne l'histoire du « terrorisme aveugle » et met à jour des connexions qui donnent le vertige.

IMAGES